Le laboratoire de Recherche sur les Obésités explore les conséquences de l'excès de masse grasse observé dans l'obésité et cherche à comprendre les déterminants biologiques et les mécanismes moléculaires des complications métaboliques liées à l'obésité dont en particulier le diabète de type 2. Nous avons étudié de nouveaux aspects du métabolisme des acides gras dans le tissu adipeux et le muscle squelettique, mais aussi les liens entre les voies métaboliques, voies inflammatoires et fibrose et leurs relations avec la lipotoxicité et la résistance à l'insuline. En utilisant une approche translationnelle (Bedside-to-Bench), nous avons pu montrer que la modulation de la lipolyse du tissu adipeux et du muscle squelettique impacte l'oxydation des graisses, la lipotoxicité et la sensibilité à l'insuline.

Des études chez l'Homme et la souris ont montré qu'une intervention pharmacologique (inhibition de la lipolyse, traitement par des peptides natriurétiques) ou sur le mode de vie (exercice physique, régime hypocalorique) améliore les fonctions du tissu adipeux et du muscle squelettique et la sensibilité à l'insuline de l'organisme. Dans les cellules adipeuses, l'inhibition de la lipolyse ou l'activation de l'oxydation des acides gras montrent des effets bénéfiques en limitant le relargage d'acides gras dans la circulation sanguine et par une modulation intrinsèque du métabolisme du glucose. Dans le muscle squelettique, la régulation du métabolisme des triglycérides intramyocytaires par des lipases et de l'oxydation des acides gras par les peptides natriurétiques protègent contre le rôle délétère de l'excès d'acides gras circulants dans l'obésité.

Notre objectif général est maintenant d'élucider les mécanismes cellulaire et moléculaire associant le métabolisme des acides gras et du glucose au niveau des tissus et de l'organisme, et d'évaluer le potentiel thérapeutique de l'inhibition de la lipolyse du tissu adipeux et l'activation de l'oxydation des acides gras dans le muscle squelettique et le tissu adipeux.

Schéma intégratif de notre problématique de recherche:

schema integratif Eq4

Retombées attendues en santé

Les résultats de nos projets peuvent contribuer à:

- Valider l'inhibition chronique de la lipolyse dans le tissu adipeux comme stratégie thérapeutique efficace pour lutter contre la résistance à l'insuline
- Valider l'utilisation de molécules modulant l'action des peptides natriurétiques dans le tissu adipeux et le muscle squelettique
- Identifier des biomarqueurs pour caractériser les patients qui répondront le mieux à ces stratégies thérapeutiques (théragnostique)
- Développer des thérapies combinant une restriction calorique ou un exercice physique et un traitement pharmacologique avec une molécule antilipolytique ou des peptides natriurétiques.
 

Actualités

https://www.ladepeche.fr/2019/10/22/un-chercheur-toulousain-recoit-la-bourse-de-lexcellence,8496690.php

https://www.ladepeche.fr/2019/02/20/une-activite-physique-adaptee-est-plus-efficace-quun-medicament,8026510.php

Une nouvelle piste pour prévenir le diabète

Intervention de Dominique LANGIN sur LCI: Video LCI

miRDiet : Un projet Européen sur les microARNs comme nouveaux marqueurs nutritionnels

Nathalie Viguerie et Dominique Langin présentent le programme miRDiet: Vidéo JPI