Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires (I2MC - UMR1048)

L'Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires (I2MC) a été créé le 1er janvier 2011 par l'Inserm et l'Université Paul Sabatier à Toulouse.

l4

Plus de 280 personnes (chercheurs, médecins, ingénieurs, techniciens, étudiants, post-doctorants et administratifs) travaillent à l'I2MC. Actuellement, l'Institut est constitué de 14 équipes de recherche.

L'activité de recherche développée à l'I2MC est centrée sur trois axes principaux : l'axe tissu adipeux, obésité et diabète, l'axe thrombose, athérosclérose et vaisseaux, l'axe cœur et rein.

L'ensemble des équipes du Centre partage la même « philosophie » multidisciplinaire de la recherche qui va des approches les plus fondamentales jusqu'à la clinique, cette dernière étant favorisée par la localisation du centre sur le site hospitalo-universitaire de Rangueil.

schema accueil v5

Au niveau de la recherche fondamentale, la possibilité d'aborder les thématiques de recherche par plusieurs approches a été le fruit d'une politique développée au cours des dix dernières années. Ceci a permis de regrouper sur le site des expertises (récepteurs couplés aux protéines G trimériques, signalisation cellulaire, régulation de l'expression génique au niveau de la transcription et de la traduction, mécanismes de mort cellulaire, médiateurs de la fibrose, lipidologie et biothérapies) et des savoir faire (génomique, protéomique, biologie cellulaire et moléculaire, exploration fonctionnelle des petits animaux) synergiques et complémentaires. La volonté de développer des approches multidisciplinaires s'est concrétisée par la structuration de plateformes technologiques qui ont acquis une reconnaissance nationale et constituent actuellement un des points forts de l'I2MC.

Pour ce qui concerne l'activité translationnelle, plus de 20 protocoles de recherche clinique issus de la recherche fondamentale effectués par les équipes de l'I2MC ont été financés au cours des trois dernières années. Ces protocoles de recherche clinique s'appuient sur les Pôles Hospitaliers du CHU ainsi que sur le CIC 9302, dont les UFs "Biothérapies" et "Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires" sont localisées en proximité de l'I2MC.

 

Dernières publications

Nucleolin Promotes Heat Shock-Associated Translation of VEGF-D to Promote Tumor Lymphangiogenesis. (équipe 13)

PMID : 27280395 | Revue : Cancer Res.

Auteurs : Morfoisse F, Tatin F, Hantelys F, Adoue A, Helfer AC, Cassant-Sourdy S, Pujol F, Gomez-Brouchet A...

PI5P Triggers ICAM-1 Degradation in Shigella Infected Cells, Thus Dampening Immune Cell Recruitment. (équipe 14)

PMID : 26776508 | Revue : Cell Rep

Auteurs : Boal F, Puhar A, Xuereb JM, Kunduzova O, Sansonetti PJ, Payrastre B, Tronchère H.

Api5 a new cofactor of estrogen receptor alpha involved in breast cancer outcome (équipe 13)

PMID : 28499274 | Revue : Oncotarget

Auteurs : Basset C1,2, Bonnet-Magnaval F3, Navarro MG3, Touriol C1, Courtade M1,2, Prats H1, Garmy-Susini B...

Offres d'emploi

  • [Post-doc] Kidney development/pathophysiology

    (équipe 12)

    Role of specific proteins in congenital anomalies of the kidney and the urinary tract (CAKUT): in-vitro, ex-vivo (organoids) and in-vivo (Zebrafish) models, analysis of the omics data.
    October 2017- 3 years - joost-peter.schanstra@inserm.fr