Accès direct au contenu

27 avr.

Vous êtes ici : Accueil I2MC

Accueil I2MC

L'I2MC en 2 mots




L'Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires (I2MC) a été créé le 1er janvier 2011 par l'Inserm et l'Université Paul Sabatier à Toulouse. Lire la suite...



JOURNEE MONDIALE DU REIN - 12 MARS 2015





Aujourd'hui c'est la Journée Mondiale du rein.



Connaissez-vous bien vos reins ?

Les reins, de la même taille que le poing, se trouvent juste en dessous de la cage thoracique, de part et d'autre de la colonne vertébrale. Ils ont un rôle vital dans notre corps en filtrant le sang afin d'éliminer les toxines et les déchets ainsi que l'excès d'eau et de sel, sous la forme d'urine. Les reins filtrent environ 200 ml de sang par minute, ce qui signifie qu'ils peuvent filtrer le volume total de sang du corps en 30 minutes !

Que se passe-t-il si les reins ne fonctionnent pas correctement ?
Les déchets s'accumulent et endommagent le corps. Deux cas se présentent: la maladie rénale aiguë, subite et où, dans la plupart des cas, la fonction peut être rétablie et l'insuffisance rénale chronique (IRC), progressive, irréversible et difficile à détecter lors des premiers stades.

Quelles sont les causes de l'IRC ?

Diabète et hypertension sont les deux causes les plus fréquentes de l'IRC. En plus de ces facteurs de risque, il y a le tabagisme, l'obésité, le vieillissement, les infections urinaires, les médicaments et l'abus de drogues. L'IRC peut être aussi héréditaire.

Quels symptômes peut-on observer ?

  • Moins d'urine que la normale, avec la présence de mousse (en raison d'une grande quantité de protéines), contenant parfois des traces de sang
  • Gonflement dans les chevilles, les jambes, les pieds, le visage et les mains
  • Sensation de fatigue et difficulté de concentration
  • Nausées et de vomissements
  • Perte d'appétit pouvant conduire à la perte de poids
  • Douleur dans le dos sur le côté où le rein affecté est situé

Quels tests peuvent être faits pour évaluer ma fonction rénale ?
Si vous rencontrez l'un des symptômes mentionnés ci-dessus, vous devriez consulter votre médecin qui pourra recommander ce qui suit :

  • Tests sanguins pour déterminer la quantité de déchets accumulés dans votre corps.
  • Tests urinaires pour vérifier les niveaux de protéines et la présence de traces de sang

Mesures de prévention :

  • Faire du sport
  • Manger et boire des produits sains, éviter les excès de sel
  • Faire contrôler sa glycémie (niveau de sucre dans le sang) et sa pression artérielle
  • Vérifier son poids
  • Ne pas fumer ni prendre de manière excessive des médicaments
  • Vérifier sa fonction rénale

Les recherches actuelles visent à trouver de nouveaux outils diagnostiques et pronostiques non invasifs pour faire face aux maladies rénales et développer de nouvelles thérapies.
Pour cela, le laboratoire INSERM à Toulouse dirigé par Jean-Loup Bascands et Joost Schansta (U1048/Equipe 12-Renal Fibrosis Lab), étudie en profondeur depuis plus de 20 ans les mécanismes physiopathologiques de l'IRC. De plus, le laboratoire travaille en étroite collaboration avec un réseau de recherche européen (iMode-CKD) spécialisé dans ce domaine de recherche afin d'améliorer le quotidien des personnes souffrant de cette maladie.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les sites suivants :
http://imodeckd.org/
http://renalfibrosis.fr/
http://www.worldkidneyday.org/





Animation scientifique.......Animation scientifique.......Animation scientifique





 


  Médecine/sciences 2013/2014

Publications à lire


Tissu adipeux et cancer. Une association à haut risque
Victor Laurent, Laurence Nieto, Philippe Valet, Catherine Muller

Les cardiomyocytes adultes se réveillent Un grand pas vers la régénération cardiaque
Céline Mias, Céline Galés

Contrôle du métabolisme énergétique par les peptides natriurétiques
Cédric Moro

Quand l'urine cisaille les cellules rénales Un nouveau rôle pour le shear stress dans les néphropathies
Julien Gonzalez, Marie Essig, Julie Klein, Cécile Caubet, Romain Dissard, Jean-Loup Bascands, Joost P. Schanstra, Bénédicte Buffin-Meyer

Accueil de l'I2MC






Les dernières publications

Mémoire des cellules progénitrices myogéniques mises en culture


Enhanced glucose metabolism is preserved in cultured primary myotubes from obese donors in response to exercise training. Bourlier V, Saint-Laurent C, Louche K, Badin PM, Thalamas C, de Glisezinski I, Langin D, Sengenes C, Moro C. J Clin Endocrinol Metab. 2013 Sep;98(9):3739-47

L'urine fœtale : outil diagnostic prénatal de la fonction rénale

Fetal Urinary Peptides to Predict Postnatal Outcome of Renal Disease in Fetuses with Posterior Urethral Valves (PUV). Klein J, Lacroix C, Caubet C, Siwy J, Zürbig P, Dakna M, Muller F, Breuil B, Stalmach A, Mullen W, Mischak H, Bandin F, Monsarrat B, Bascands JL, Decramer S, Schanstra JP. Sci Transl Med. 2013 Aug 14;5(198):198


Le traitement par GH restaure la fonction adipocytaire chez les enfant atteints du syndrome de Prader-Willi

Impairment of adipose tissue in Prader-Willi syndrome rescued by growth hormone treatment.
Cadoudal T, Buléon M, Sengenès C, Diene G, Desneulin F, Molinas C, Eddiry S, Conte-Auriol F, Daviaud D, Martin PG, Bouloumié A, Salles JP, Tauber M, Valet P.Int J Obes janvier 2014

Nouvelle piste de thérapie pour le cancer du sein


Adipocyte-Derived Fibroblasts promote tumor progression and contribute to desmoplastic reaction in breast cancer.
Bochet L, Lehuede C, Dauvillier S, Wang YY, Dirat B, Laurent V, Dray C, Guiet R, Maridonneau-Parini I, Le Gonidec S, Couderc B, Escourrou G, Valet P, Muller C. Cancer Res. 2013 Jul 31.


Filigrane ADN

Date de mise à jour 16 mars 2015



Venir à l'I2MC


Inserm/UPS UMR 1048 - I2MC
Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires
1 avenue Jean Poulhès
BP 84225
31432 Toulouse Cedex 4
I2MC - Locaux

Tél. : 05 61 32 56 00
Fax : 05 61 32 56 16

Email de contact : gwenaelle.guerin@inserm.fr
Coordonnées GPS : 43.560996,1.45697


Unité 1048 ou I2MC -Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires, 1 avenue Jean Poulhès - BP 84225, 31432 Toulouse Cedex 4
Inserm Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier