Membres de l'équipe

Bouloumié Diehl
Anne
(DR2 INSERM)

Bouloumié Diehl Anne (DR2 INSERM)

anne.bouloumie@inserm.fr

0561325642

Belles
Chloé
(IE)

Belles Chloé (IE)

chloe.belles@inserm.fr

0561325639

Bessede
Pauline
(TCN INSERM)

Bessede Pauline (TCN INSERM)

pauline.bessede@inserm.fr

0561325641

Briot
Anaïs
(CR2 INSERM)

Briot Anaïs (CR2 INSERM)

anais.briot@inserm.fr

0561325640

Carpéné
Christian
(CR1 INSERM)

Carpéné Christian (CR1 INSERM)

christian.carpene@inserm.fr

0561325640

Estève
David
(Doc)

Estève David (Doc)

david.esteve@inserm.fr

0561325641

Floirac
Julien
(Doc)

Floirac Julien (Doc)

julien.floirac@inserm.fr

Galitzky
Jean
(CR1 INSERM)

Galitzky Jean (CR1 INSERM)

jean.galitzky@inserm.fr

0561325640

Lafontan
Max
(DR0 )

Lafontan Max (DR0 )

max.lafontan@inserm.fr

0561325641

Zakaroff Girard
Alexia
(IE1 UPS)

Zakaroff Girard Alexia (IE1 UPS)

alexia.zakaroff@inserm.fr

0561325640

Présentation de l'équipe

Microenvironnement du Tissu Adipeux

Le tissu adipeux est composé majoritairement de cellules adipeuses (adipocytes) et d’une fraction stroma-vasculaire (SVF) riche en populations cellulaires distinctes (cellules progénitrices, vasculaires et immunes). Le - ou plutot - les tissus adipeux (qui peuvent être blanc, brun ou beige) contiennent également une matrice extracellulaire qui, avec les adipocytes et les cellules de la SVF, constitue un microenvironnement spécifique à la localisation anatomique du dépôt adipeux (sous-cutanée abdominale et fémorale, viscérale). Les travaux de notre équipe visent à étudier les mécanismes moléculaires et cellulaires orchestrés par les cellules de la SVF. Nous étudions aussi la matrice extracellulaire en conditions physiologiques et pathologiques comme, par exemple, au cours de  la progression des maladies associées à l’obésité et les cancers. Nos travaux s’intéressent aux processus d’angiogenèse, d’adipogenèse, et de fibrose ainsi qu’aux interactions entre compartiments sanguins et tissulaires à travers l’endothélium capillaire des dépôts adipeux avec un focus particulier sur les différences liées au sexe et sur l’impact du vieillissement cellulaire. Notre recherche s’appuie sur le tri des différentes sous-populations de la SVF issues de tissus adipeux de diverses localisations anatomiques. Nous travaillons également sur le développement d’approches in vivo, ex vivo et tissulaires (imagerie en 3 dimensions, cytométrie en flux…) permettant de mieux caractériser la composition des tissus adipeux et leur(s) rôle(s) physiologique(s).